Politique de confidentialité

Ce site utilise des témoins de navigation afin de vous offrir une expérience optimale.

En savoir plus

Où souhaitez-vous
partager cette page?

Patrimoine

Crédit photo : Guillaume Trudel_Gagnant concours photo OBJECTIFS PAYSAGES_Secteur centre
Gagnant concours photo OBJECTIFS PAYSAGES_Secteur centre

Le patrimoine est, selon l’Unesco, l’héritage du passé dont la population profite aujourd’hui et qui sera transmis aux générations à venir. Ce patrimoine se présente sous diverses formes, telles que des immeubles, des objets, des savoir-faire, des paysages, des personnages, des événements historiques et des éléments archéologiques.

Composés d’éléments irremplaçables, les divers types de patrimoines sont le reflet de l’identité d’une société. Leur protection et leur transmission s’insèrent donc dans une perspective de développement durable.

Depuis avril 2021, les MRC ont de nouvelles responsabilités en matière de patrimoine. Les MRC doivent notamment adopter et mettre à jour périodiquement un inventaire des immeubles ayant une valeur patrimoniale présents sur leur territoire. 

Intéressée par son patrimoine, la MRC d’Antoine-Labelle joue un rôle actif en matière de reconnaissance, de préservation et de mise en valeur de celui-ci.  

D’ailleurs, en 2022, la MRC travaille à l’élaboration d’une toute nouvelle politique culturelle et patrimoniale afin de s’arrimer aux réalités culturelles actuelles et à ses nouvelles responsabilités en matière de patrimoine.

Programme de soutien au milieu municipal en patrimoine immobilier

En 2020, le ministère de la Culture et des Communications (MCC) du Québec a développé de nouveaux partenariats avec différentes villes et MRC de la province, afin de déployer le Programme de soutien au milieu municipal en patrimoine immobilier (PSMMPI). Ce programme a pour objectif d’augmenter le nombre d’interventions par le milieu municipal en faveur de la préservation du patrimoine immobilier de propriété privée. Le PSMMPI offre notamment du financement permettant aux partenaires municipaux de mettre sur pied un programme d’aide à la restauration patrimoniale sur leur territoire.

En novembre 2020, la MRC a conclu une entente de 3 175 000 $, répartie sur trois ans, avec le MCC, comportant deux volets. Le volet 1A concerne les immeubles de propriété privée, afin de restaurer et préserver le patrimoine immobilier présent sur son territoire. Ce programme cherche à aider les propriétaires d’immeubles ayant une valeur patrimoniale en comblant les surcoûts que les interventions de préservation et de restauration patrimoniale peuvent apporter. Le volet 1B vise la restauration du patrimoine immobilier de propriété municipale afin d’augmenter le nombre d’interventions par le milieu municipal en faveur de la préservation du patrimoine immobilier.

Le volet 2 a permis à la MRC de procéder à l’embauche d’une agente de développement en patrimoine immobilier. L’objectif de ce volet est d’outiller le milieu en patrimoine immobilier pour qu’il contribue davantage à la connaissance, à la protection, à la mise en valeur et à la transmission du patrimoine culturel immobilier.

Les conditions d’admissibilité, les travaux, les dépenses admissibles, ainsi que les modalités du calcul de l’aide financière sont détaillés dans le Programme d’aide à la restauration patrimoniale de la MRC d’Antoine-Labelle, lequel est issu des balises du MCC. La MRCAL a fait parvenir des lettres aux propriétaires admissibles pour les informer du présent programme.

Programme d’aide à la restauration patrimoniale

Suivant la signature de son entente avec le MCC et l’embauche de l’agente de développement en patrimoine immobilier, la MRC a mis sur pied son Programme d’aide à la restauration patrimoniale découlant du PSMMPI. Ce programme concerne le volet 1A de l’entente, soit les immeubles de propriété privée.

Ce programme encourage les projets de restauration et de préservation du patrimoine immobilier présent sur son territoire et cherche à aider les propriétaires d’immeubles ayant une valeur patrimoniale, identifiés par une protection selon la Loi sur le patrimoine culturel ou encore par une identification dans l’inventaire du patrimoine culturel et une protection selon la Loi de l’aménagement et l’urbanisme, en comblant les surcoûts que les interventions de préservation et de restauration patrimoniale peuvent apporter. 

Les conditions d’admissibilité, les travaux, les dépenses admissibles, ainsi que les modalités du calcul de l’aide financière sont détaillés dans le Programme d’aide à la restauration patrimoniale de la MRC d’Antoine-Labelle, lequel est issu des balises du MCC, disponible ci-bas. La MRCAL a fait parvenir des lettres aux propriétaires admissibles pour les informer du présent programme.

Documents pertinents

Inventaire du patrimoine culturel

Dans le cadre de l’Entente de développement culturel 2014-2016 conclue entre la MRC d’Antoine-Labelle et le ministère de la Culture et des Communications, la firme Patri-Arch a été mandatée par la MRC afin de procéder à un inventaire du patrimoine culturel. À cet effet, la firme a produit un inventaire, comprenant 212 fiches du patrimoine bâti, 15 fiches sur le patrimoine ethnologique, un document sur les courants architecturaux présents sur le territoire et 17 fiches de recommandations municipales afin d’outiller les municipalités à protéger et mettre en valeur leurs joyaux du patrimoine culturel.

Investir dans une démarche d’inventaire sert à identifier, à décrire et à évaluer les différentes composantes du patrimoine culturel et permet d’avoir une connaissance plus approfondie des différents éléments du patrimoine présents sur le territoire. Il constitue une base préalable importante pour prendre des mesures de gestion et de protection pour les municipalités. De façon générale, quand le bâtiment est inventorié, c’est qu’il obtient une première reconnaissance au niveau local et régional. Par la suite, ce bien peut être intégré au schéma d’aménagement et de développement de la MRC et des mesures de protection, une fois reconnues, peuvent être entreprises.

L’évaluation patrimoniale repose sur plusieurs critères comme l’état physique, l’état d’authenticité, la valeur intrinsèque du bâtiment (âge, usage, architecture), la qualité du milieu environnant, l’intérêt historique et ethnologique et la valeur liée à l’usage (par exemple, un magasin général qui sert encore de magasin général). Tous ces éléments peuvent augmenter la valeur patrimoniale d’un bâtiment.

En plus d'être disponibles sur le site web de la MRC, les documents sont accessibles sur le Répertoire du patrimoine culturel du Québec.

Fiches sur le patrimoine bâti

Autre document

Paysages culturels patrimoniaux

Dans le cadre de l’Entente de développement culturel 2017, intervenue entre le ministère de la Culture et des Communications et la MRC d’Antoine-Labelle (MRCAL), cette dernière a entrepris une démarche d’identification et d’évaluation de paysages qui présentent un intérêt culturel patrimonial. Cette démarche s’est faite en collaboration avec l’Enclume - Atelier de développement territorial.

Ce projet a permis d’explorer cinq thématiques distinctes au territoire, qui ont mené à identifier cinq paysages culturels patrimoniaux. Cette démarche a permis de produire un document fédérateur permettant d’entamer une démarche de mise en valeur des paysages culturels et patrimoniaux de la MRCAL.

Document pertinent


Cahier d'histoire et de coloriage Patri-colore

La MRC d’Antoine-Labelle a lancé, le 25 avril 2023, son tout premier projet de cahier d’histoire et de coloriage, intitulé Patri-colore, présentant 20 immeubles patrimoniaux issus des 17 municipalités du territoire. Destiné aux élèves du troisième cycle du primaire, Patri-colore est distribué dans toutes les écoles primaires du territoire.

Ayant pour mandat de réaliser des actions de sensibilisation au patrimoine immobilier sur le territoire, découlant des nouvelles obligations des MRC en matière de patrimoine, la MRCAL s’est lancée dans la confection du premier cahier d’histoire et de coloriage. Ce projet, soutenu financièrement par le ministère de la Culture et des Communications (MCC), a pour objectif d’éveiller l’intérêt patrimonial local de manière ludique auprès de la clientèle cible, soit les enfants de 10 à 12 ans du territoire, en leur fournissant des informations historiques et des notions sur l’architecture des immeubles patrimoniaux qu’ils connaissent et qui les entourent.

Accompagnée d’une équipe d’experts dans la mise en valeur du patrimoine et d’une équipe de conseillers pédagogiques du Centre de services scolaire des Hautes-Laurentides ayant une connaissance poussée du milieu scolaire, la MRCAL a ciblé les élèves de 5e et de 6e année du primaire, puisque dans leur cursus scolaire, les enfants du 3e cycle du primaire utilisent désormais la lecture pour faire leurs apprentissages. Ainsi, le cahier contient de nombreuses notions historiques et architecturales. De plus, la MRCAL souhaite susciter l’intérêt et la curiosité, encourager la lecture, l’écriture et le dessin, des habiletés essentielles dans le développement des enfants. Les cahiers seront donc distribués dans les classes, ce printemps, et les enseignants pourront utiliser ce matériel pour développer des activités en classe et intégrer les notions dans leurs séquences d’enseignement, s’ils le souhaitent.

Le choix des vingt immeubles patrimoniaux a été réalisé en fonction de différents critères. D’abord, la MRC souhaitait couvrir l’ensemble des municipalités de son territoire. Elle voulait également représenter différents styles architecturaux et toucher différentes années de construction. Les bâtiments sélectionnés sont, encore à ce jour, existants sur le territoire et leur date de construction varie entre 1865 et 1970.

Le nom du cahier d’histoire et de coloriage, Patri-colore, est l’assemblage des mots patrimoine et multicolore. Cette appellation permet de présenter la multitude de patrimoines présents sur le territoire tout en offrant la possibilité de colorier les images.

Bien que Patri-colore soit destiné aux enfants, la MRCAL a tout de même envie de permettre à la population de le découvrir. Ainsi, des copies du cahier seront disponibles dans plusieurs bibliothèques de la MRC d’Antoine-Labelle pour consultation. De ce fait, les citoyens pourront éveiller leur intérêt envers le patrimoine local et en apprendre davantage sur l’histoire et les courants architecturaux des immeubles patrimoniaux de la MRCAL.

« Patri-colore permet de mettre en lumière des immeubles patrimoniaux que nous croisons tous les jours et qui font partie intégrante de notre environnement. Des immeubles que nous chérissons pour leur valeur, leur histoire et ce qu’ils représentent pour chacun de nous. La culture de la MRCAL puise ses racines dans le décor riche et varié de la nature omniprésente, s’abreuve de son histoire, son patrimoine, ses traditions régionales et son contexte unique », souligne Daniel Bourdon, préfet de la MRC d’Antoine-Labelle et maire de la Ville de Mont-Laurier.

Ce projet de cahier d’histoire et de coloriage est réalisé grâce au soutien financier de 25 000 $ du gouvernement du Québec et de la MRC d’Antoine-Labelle dans le cadre de l’Entente de développement culturel (EDC) 2021-2023.